top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAudrey Chevalier

L'enlèvement dans la mythologie

L'enlèvement est un acte majeur souvent annoncé dans la mythologie grecque. Qu'il s'agisse de Coré ou de Hélène de Troie ou encore d'Europe, le rapt apparait dans toute sa violence et dans son apparente démesure. Bien qu'il n'en soit rien, l'on pourrait alors s'offusquer d'y voir le mâle dominant commettre l'irréparable et s'approprier la femme tel un goujat mal élevé.


Le rapt commis par les Dieux et par le berger Pâris n'a pas pour vocation de soumettre la femme à des fins machiavéliques. Au contraire, le ravissement qu'il soit celui de Coré ou d'Europe par exemple, consiste à ce que la petite fille bascule enfin à l'état de femme. La Vie, impérieuse, folle mais jamais désoeuvrée crie à la femme : "Aime ! " Et pour ce faire - et par toute sa violence - elle l'arrache des lois maternelles pour la placer dans un rapport plus grand aux Lois Universelles. Ainsi, s'envole Europe, l'aimée de Zeus, sur le taureau blanc, symbole de la puissance spirituelle et de la domination des instincts.


L'enlèvement de l'Aimée est un acte majeur. C'est Amour qui lui dit qu'il est impossible de lui échapper. Aussi, la femme qui souffre de ne pas être celle qui sera choisie, oublie - le plus souvent par lâcheté et par idéologie - qu'elle porte en son sein le Sublime et le Sacré. La Voie d'Amour exige d'elle l'abandon de la félicité domestique pour se laisser conjurer et violenter par Amour. Tomber amoureux, c'est disparaitre comme disait un certain poète. On ne peut plus, lorsque que nous nous sommes élevés à la puissance solaire, revenir à l'avant. Aucune loi scientifique, aucun mécanisme psychique, aucune explication ne survit à l'indomptable de l'Amour. Le rapt est un délit pour beaucoup, il est avant tout le désordre nécessaire, celui qui ne répond à aucune loi terrestre, à aucune sécurité. Il exige la force et le sensible, le courage d'être brûlé(e) et le silence humble de celui ou de celle qui se met enfin au Service de l'Ineffable.




44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page