Rechercher
  • Audrey Chevalier

Nouvelle Lune en Balance : consécration pour l’humanité

Mis à jour : 29 sept 2019

Une Nouvelle Lune aux prémices de l’automne et d’un quasi-lendemain de l'équinoxe est toujours signifiant. Du Bélier à la Vierge, nous favorisons davantage notre être en tant qu’individu. À partir de la Balance, c’est l’autre et la relation que nous construisons avec lui qui est importante ; bien que subsiste une part de soi en quête d’une certaine autonomie.


Le chant des tribus

La Balance se voit honorée en ce début de saison. D’abord par la présence du Soleil, mais aussi de la Lune, de Vénus et de Mercure. Mars ne saurait tarder à rejoindre ce quatuor et il serait bien malhabile de ma part de le léser, lui qui pourvoit à une plus grande affirmation du Soi. L’on pourrait alors, à première vue, se sentir soulagés par les énergies douces et harmonieuses de la Balance. En cela, et après une lunaison sur l’axe Vierge-Poissons où il est toujours question de faire un face-à-face avec ses angoisses existentielles, la Balance vient apporter un peu de répit à ces quelques semaines mouvementées. Cependant, l’axe Bélier-Balance dont l’entrée du Soleil dans ces signes respectifs annonce les solstices de printemps et d’automne, indique toujours un changement d’énergie puisque c’est l’axe qui se trouve être le pivot de tous les autres signes ; d’où la phase de chaos intérieur subi dernièrement. C’est pourquoi, il n’est pas rare de rechercher une certaine harmonie et vouloir rassembler dans la joie d’autres êtres sur le même diapason que soi, parce que l’entraide et le réconfort sont les piliers d’une telle lunaison. C’est donc une période où les hommes se réunissent autour d’un feu pour chanter, les mains et les cœurs unis dans l’espoir de vivre un jour dans une civilisation où règne le culte de la beauté. Cependant, ce doux espoir ne peut être pleinement enraciné dans l’esprit des Hommes si nous en venons à occulter la part d’ombre inhérente aussi à notre équilibre intérieur ; le Scorpion se chargera de nous le rappeler lors de la lunaison suivante.


L’envol de l’âme

La conjonction Lune-Mars est importante à ce stade car elle signifie toute l’importance de couper des liens psychiques qui n’apportent plus rien à notre évolution et synonymes de répétitions. Pour les âmes jumelles, cette période fait écho à celle survenue précédemment et avec « l’obligation » de rompre avec une part égotique qui retiendrait l’Autre à notre insu. Si cela est chose faite, les âmes grandissent alors dans une plus grande harmonie intérieure et la rupture énergétique s’apparente à une main de fer dans un gant de velours. Cette configuration astrale fait donc jouer l’ambivalence inhérente aux âmes jumelles : le désir du couple synonyme d’appartenance sociétale ou la volonté de l’âme en quête de liberté. Tout comme l’oisillon poussé par sa mère hors du nid afin qu’il prenne son envol, les âmes non préparées envisagent ce plongeon avec une certaine anxiété. Les plus téméraires oseront affirmer leur propre différence avec pour ambition l’énergie typique de la Balance : devenir l’auteur(e) de sa propre beauté et de sa propre justice en renonçant aux attentes d’une plus grande valeur de soi dans le regard de l’Autre ! Ainsi, elles recherchent l’action juste afin de faire régner la paix en elles-mêmes et ensuite dans l’entourage mais aussi au cœur des civilisations. Cela ne doit être nullement confondu avec l’effacement de sa propre personne et le port d’un masque de pseudo bienveillance sous prétexte que nous avons honte de notre propre égoïsme. Non, Mars nous rappelle toute l’importance de donner parfois le coup de griffe nécessaire sous peine de renier profondément ses besoins au profit d’autrui. En effet, Mars est l’allié incontesté et incontestable d’une affirmation plus juste et ici, il nous pousse à être davantage critique avec l’autre mais aussi avec l’art ou la littérature par exemple. Toute l’idée ici étant de maintenir une agressivité nécessaire pour trancher les liens maternants et dévorants afin d’acquérir une liberté de soi plus grande. Spontanéité et naturel sont les règles phares de cette lunaison et la promesse d’un équilibre intérieur tant attendu.



Une Lunaison en Balance est toujours propice à la naissance de liens avec un désir réel d’une plus grande harmonie. Les vieilles relations synonymes d’angoisse et d’injustice ne peuvent subsister par les temps qui courent car c’est l’estime du soi qui en sera bafouée ! Non, Mars paré de son armure de chevalier nous tend l’épée d’amour et de lumière nécessaire pour trancher les attachements qui nous ramènent constamment au nid. Renoncement et consécration de Soi et de l’humanité seront les principales étapes des jours à venir.

4 vues