Rechercher
  • Audrey Chevalier

Nouvelle Lune en Vierge : si Avalon m'était conté

Cette Nouvelle Lune est placée sous le signe de la Vierge. Neptune, dieu des mers, lui fait face en Poissons. Si ce dernier nous invite à dissoudre toutes les frontières de notre îlot bien connu et de nous aventurer aux larges de l'océan, la Vierge elle, de par sa qualité, rationnelle et discriminatoire, s'avère être la boussole de ce voyage en terres inconnues.


Dans le royaume de Morgane la fée

Lors de cette Nouvelle Lune, il est important de souligner la rétrogradation de Mars. En effet, le dieu de la guerre et des combats, a pour habitude de servir la Lune mais lorsqu'il est en rétrogradation, son épée est au service du Soleil. Il est ce chevalier, genou à terre, tête fléchie au sol en signe d'humilité, prêt à donner sa vie pour son roi. Nous sommes là dans un contexte qui va bien au-delà de la bravoure qui est action quand bien même nous sommes apeurés. Non il s'agit de courage car le courage est exempt de peur ce qui n'est pas le cas de la bravoure. Le chevalier oriente donc ses troupes avec une foi inébranlable. Que cela signifie-t-il exactement ? Si aujourd'hui vous avez le sentiment de traîner les pieds et que votre désir de vous retirer dans une grotte ou dans un sanctuaire pour vous adonner à la contemplation et à la prière, que toutes vos actions, tout ce que vous avez planifié n'obtiennent pas les effets attendus, comprenez que quelque chose se trame afin de vous obliger à sortir d'habitudes un peu trop connues. J'entends par là qu'il ne s'agit pas de changer de décor, une dimension aussi neptunienne et plutonienne telle que nous la vivons présentement nous entraîne toujours dans la profondeur océanique voire dans le royaume d'Hadès. Ici, il est davantage question de foi, c'est ce que l'on nomme le saut de l'ange. Par ailleurs, et toujours par cette dimension neptunienne, le chevalier - devrais-je dire le héros qui sommeille en soi - s'aventure bien évidemment en des lieux bien étranges, il traverse les marécages, il s'étourdit dans la brume, oublie sa mission pour se réfugier dans les bras d'une fée et parfois le royaume d'Avalon lui semble inatteignable. C'est que la période de trouble dans laquelle nous projette Neptune est nécessaire. Chez les âmes jumelles et pour celles qui s'apprêtent à basculer dans la matrice de Feu, cette errance est un passage obligatoire. Tout le travail, lorsque nous passons de la Matrice d'Eau à la Matrice de Feu est de se défaire de toutes certitudes parfois durement acquises et ce, dans la foi la plus totale.


La Isha en soi

Nous pourrions dire là qu'il s'agit d'injustice, nous qui pensions pourtant avoir fait ce qu'il fallait pour adopter la bonne conduite à suivre. Et pourtant, l'errance et le trouble font partie intégrante du chemin sur la Voie du retour. Ici, et d'autant plus avec Mars rétrograde, il ne s'agit pas d'exhiber son côté masculin dans une hyperactivité ou en montrant les muscles. Cette attitude nous éloigne de notre Féminin intérieur, la Isha en soi source d'inspiration et d'Amour éternel. C'est pourquoi, cette Nouvelle Lune est une invitation à méditer en conscience plutôt que de s'acharner dans l'action. Elle nous rappelle que nous sommes tous des Thésée en quête de gloire et de reconnaissance, et que cette même quête nous a contraints à laisser Ariane sur son rocher. Mais qu'est-ce donc là autre que l'oubli de Isha (du Féminin) en soi ? Cette opposition Lune-Neptune nous rappelle alors que nous sommes ivres de notre ignorance et que les distractions tels que l'objet de désirs ou de convoitises nous éloignent de notre Conscience Universelle. C'est une des raisons pour lesquelles peu d'âmes jumelles s'ouvrent à la flamme jumelle, c'est parce que leurs désirs inférieurs les tyrannisent. Aussi et outre le travail profond que cela exige, la concentration et l'effort juste sont alors les piliers fondamentaux d'une telle lunaison et les fondations nécessaires des retrouvailles promises avec le Féminin. C'est pourquoi, la rétrogradation de Mars couplé à cette énergie Vierge est une aubaine car nous sommes invités à stabiliser "le microscope", en régler la vue, avant d'aller plus loin. Neptune nous entraîne dans les brumes, certes, mais la Nouvelle Lune en Vierge et en trigone à Saturne agit comme un phare dans la nuit et nous demande de fortifier l'esprit. La concentration est la clé de ce travail spirituel car c'est ainsi que nous devenons maîtres de soi-même.


La concentration et la respiration sont des aspects le plus souvent abordés dans le Bouddhisme. Et pour cause, c'est cela même qui dévoile au conscient ce qui était alors inconscient. Cela exige un effort dans la durée tant la pensée vagabonde. À l'heure où nous nous privons d'oxygène par le port du masque, la concentration et la respiration se doivent d'être recherchées encore et encore car c'est grâce à ces deux piliers fondamentaux que le Troisième Oeil se décristallise et c'est parce que le Troisième Oeil s'ouvre que la conscience universelle se déploie...


210 vues