Rechercher
  • Audrey Chevalier

Pleine Lune en Capricorne : Éloge de la patience dans un monde en éveil

La rétrogradation de Saturne permet à Uranus en carré décroissant de s'exprimer davantage. En effet, là où Saturne place des limites lorsqu'il est direct, il fait alors office de garde-fou là où Uranus souhaite introduire le futur de force dans la vie personnelle et collective. Ici, les barrières sont levées et sans doute voudrons-nous nous précipiter à un mieux-aller et régler toutes nos frustrations car nous ne supportons plus les entraves à nos libertés. Pourtant, cette Pleine Lune évoque la patience comme règle déterminante à l'éveil de la Conscience collective.


L'hystérie d'un monde sans vérité

Les Gémeaux sont actuellement très visités car Lilith, le Noeud Nord et la Part de Fortune y logent allègrement. Ce qui signifie que leurs alter ego (selon le Kybalion tout est polarités contraires) se placent dans le signe opposé : le Sagittaire. Ainsi, cet axe profondément sensible à la connaissance et la vérité est très fortement sollicité et fait écho au carré de Neptune aux noeuds lunaires en début d'année. Ainsi et lors d'une telle conjoncture astrale, il n'existe pas de vérité dite, ce qui vient contrarier profondément l'ego qui nécessite constamment un objectif à atteindre et plus précisément d'incarner sa vérité ou encore la vérité sociale. Or, la Conscience, qu'elle soit personnelle ou collective, se dispense de toute vérité et de quête de sens. C'est pourquoi, lorsque celle-ci s'éveille et d'autant plus à une échelle collective voire Universelle, elle abolit toutes les vérités. En cela, le but de cette destruction va engendrer des clivages, des tensions et des hystéries de masse car il n'y a plus de boussole pour s'orienter ou de guide pour nous mener sur la voie. Cela peut être une tragédie pour l'ego qui se construit selon le monde social et culturel dans lequel il grandit. Ainsi, l'absence partielle de repères dans laquelle nous nous plongerons progressivement au cours des prochaines années consiste seulement à nous faire prendre conscience de ce en quoi l'on croit et donc de nous "obliger" (n'oublions pas que les humains sont les êtres dans l'Univers à détenir un libre-arbitre) à revenir en soi pour déterrer notre propre vérité et comment cette dernière contribue à la création de ce monde.


Le don de la patience

Ainsi la naissance de ces clivages et tensions auxquelles nous assistons depuis un an maintenant, éprouvent très fortement la nervosité ; c'est ce qui explique en partie, la très grande fatigue que nous subissons. Pourtant, derrière cette même fatigue, l'absence de vérité et les conflits, se cache un dépouillement profond qui peut être source de frustration et d'un sentiment de lenteur ou de blocage ou encore de non-sens à une situation vécue. Cela peut d'ailleurs se vérifier dans la Matière et l'heure est peut-être au renouvellement de projet dans un futur proche, ou encore s'agit-il d'un simple réajustement ou tout bonnement d'un ralentissement dont on ne comprend pas encore les tenants et les aboutissants. Dans d'autres circonstances, l'on a investi dans une idée et pour une raison qui échappe, tout ne se passe pas comme prévu et l'on subit des événements qui entravent nos créations ou encore et dans un autre registre : les autres déçoivent et nous n'y trouvons plus aucun reflet. Pourtant, l'épreuve que nous vivons est un don car pour que les Hommes se délivrent, ils doivent aussi développer la patience. En effet, derrière un retard ou ce que l'on considère comme un échec, se cache sans doute une protection : la vie nous a peut-être épargné un désastre qui nous aurait créer bien trop de conditionnements karmiques. Cependant, et si nous en revenons à la notion de patience, l'Homme apprend non seulement à gérer ses frustrations émotionnelles - et ainsi il fluide les énergies du plexus solaire - mais il se permet surtout de gagner en endurance afin de se fortifier devant les revers de cette épreuve massive. En outre, la rétrogradation de Saturne est l'aubaine rêvée pour amorcer une plus grande patience et préserver ainsi la jeunesse du coeur et de l'âme. Elle nous exonère de tout effort à émettre y compris celui de s'épuiser à comprendre l'autre ou le collectif dans cette vérité qui nous échappe, mais seulement à laisser aller le courant de la vie.


La patience est un cadeau fantastique pour celui qui souhaite l'incarner car non seulement elle permet une libération émotionnelle douce et progressive mais elle favorise aussi un dialogue plus profond avec l'Intuition. Ainsi, et parce que nous nous armons de patience, nous pouvons déjouer le karma par-delà la quête de sens ou de vérité ou encore de signes qui enferment dans la peur et les névroses. Par ailleurs, l'abolition de la vérité permet aux Hommes de se soumettre enfin à un véritable dialogue avec l'Univers ; et c'est de là que naitront la confiance et l'Amour véritables.





111 vues0 commentaire