Rechercher
  • Audrey Chevalier

Pleine Lune en Gémeaux : l'éveil des mémoires atlantes - partie 2

Il y a deux semaines, la Nouvelle Lune en Scorpion nous avait marqués de son énergie folle. Aujourd'hui, cette même énergie s'estompe peu à peu faisant place à plus de légèreté et d'allègement. Toutefois, la Nouvelle Lune en Scorpion évoquait l'éveil des mémoires atlantes dont le karma réside en grande partie sur une dualité non gérée par ces géants de l'époque. C'est pourquoi cette Pleine Lune en Gémeaux, malgré sa fraicheur, nous prépare encore un peu plus à la purge de ces mêmes mémoires en vue de la Grande Mutation...


L'essentiel de la dualité

La Grande Mutation est en effet à nos portes. Déjà Jupiter et Saturne s'apprêtent à resserrer leur étreinte dans la Grande Conjonction qui aura lieu à partir du 16 décembre en Capricorne puis en Verseau le 21 décembre, jour du solstice d'hiver où leurs énergies seront à l'apogée. Cet événement est très rare car il se produit tous les 800 ans mais son retentissement est cosmique ! C'est pourquoi, la Pleine Lune en Gémeaux dont le signe chérit tant les plus infimes créatures, nous rappelle que chacun d'entre nous ici bas a et aura son rôle à jouer en vue de préparer l'ère du Verseau. Aussi, et tout comme les Atlantes à leur époque, notre humanité est en train de se diviser en deux car rappelons-le ici, lorsque les signes d'Air sont valorisés, ce qui sera le cas tout au long de l'année 2021, la dualité sera au coeur de cette expérience réitérée de nouveau dans la Matière. En effet, l'Atlantide est la première civilisation à avoir expérimenté la dualité (cf : 'le choix atlante" - Guillaume Delaage). Le but avait été de leur permettre de gagner en conscience car la dualité est un échafaudage de lumière qui met en évidence deux aspects contraires qui s'entrechoquent afin que l'autre progresse. Cela déplaira à celles et ceux qui ont tant besoin de fusion, et pourtant... La dualité est indispensable pour notre évolution. Par conséquent, les Atlantes n'ont su qu'en faire. Les uns se sont enfoncés dans la Matière entretenant un rapport sensuel à elle quand d'autres oeuvraient pour une plus grande conscience. Il en résultat une forme de transhumanisme, une guerre sans précédent, des vols d'âmes afin d'entrainer les uns et les autres sur le sentier de la perdition. Le Déluge lors de l'ère du Lion y mit un terme définitivement mais ce karma atlante n'en sera complètement absout lors de l'ère du Verseau, signe opposé et complémentaire à celui du Lion...


La force du "camp adverse"

Voici donc ce qui se trame à ce jour : l'humanité se divise en deux comme ce fut le cas autrefois et 2021 en bordera définitivement les contours. Nous pourrions alors en déduire que cela est une catastrophe et pourtant il n'en est rien. En effet, et comme je l'expliquais plus haut, la dualité est "un mal" nécessaire qui nous permet d'évoluer par le choc provoqué par "le camps adverse". Les âmes jumelles en savent d'ailleurs quelque chose et pour celles qui se sont connectées à la dimension sacrée de la flamme jumelle, la dualité est une épreuve qui se renforce un peu plus chaque jour en vue non pas de l'abolir mais de la rendre, au contraire, productive. Les âmes jumelles auront très certainement un rôle à jouer dans les temps prochains... Aussi, c'est exactement ce à quoi nous prépare la Pleine Lune en Gémeaux : comprendre que l'unité n'est rien sans la dualité. N'est-ce pas là ce qu'ont découvert les jumeaux Castor et Pollux à leurs dépens ? Ainsi, lorsqu'ils furent érigés au rang de constellation par Zeus et qu'ils devinrent les protecteurs des voyageurs, Neptune leur offrit des chevaux à partir des flots maritimes ; les flots qui sont reliés eux-mêmes aux mémoires du monde : l'Akasha. En outre, la conjoncture actuelle met justement en évidence la reprise directe de Neptune en carré aux Noeud Nord en Gémeaux et au Noeud Sud en Sagittaire renforçant d'autant plus les mémoires de l'Akasha et de celles en provenance de l'Atlantide. Ici Neptune nous invite à prendre de la hauteur sur la situation que nous sommes en train de vivre et sur la division de l'humanité qui sera totalement jouée en 2021. Ainsi, "les coups de pressoir" en provenance "du camp adverse" vont inciter des âmes à s'éveiller encore plus et propager une grande vague d'amour dans le Cosmos tout entier. Ô bien sûr, n'allons pas croire que nous tomberons tous dans les bras les uns des autres car l'Amour est aussi violence ontologique, il est nécessaire pour briser des statuts quo ou des civilisations endormies telle que la nôtre par exemple. 2025 en sera l'année-témoin. Non, l'erreur à ne pas commettre sera de fuir cette réalité ou la nier ou espérer que nous vivrons une paix éternelle dans le futur car cela reviendrait à chercher un sens moral à ce qu'il se passe. Au contraire, il sera question d'oeuvrer ensemble et chacun à son niveau, y compris dans les relations ennemies, tout en ayant conscience que nous jouons un rôle dans "ce combat" qui s'amorce et accepter qu'il n'y a pas de sens à ce que nous vivons dans notre dimension humaine. Cela demande du courage et janvier 2021 nous incitera à prendre à bras le corps notre destin...


Vivre la Pleine Lune en Gémeaux consiste à prendre du recul, de passer de l'état de girouette à celui de guide. Elle incite également à revisiter la notion d'ennemi pour comprendre que derrière l'ombre de l'ennemi se cache un frère qui participe à notre évolution. Par ailleurs, la période pourra mettre en lumière un besoin de s'extirper d'une certaine emprise tout en cherchant à se rapprocher de nos proches ou d'âmes encore inconnues jusqu'ici. Le but de cette étape est de créer des connexions et de renforcer les liens afin d'oeuvrer ensemble vers la Grande Mutation.





271 vues0 commentaire