Rechercher
  • Audrey Chevalier

Pleine Lune en Taureau : la vibration de l'être

La rétrogradation de Mercure en Scorpion qui sème le chaos et la discorde prend un virage différent avec la Pleine Lune dans le signe opposé mais complémentaire : le Taureau. Depuis le 1er novembre, Mercure invite à une plus grande purge émotionnelle afin de se libérer d’un « venin » (après tout le Scorpion est aussi relié au serpent) qui empoisonne les relations ou – tout du moins – qui les rend à ce jour contre-productives.


Vivre au cœur de nouvelles valeurs

La Pleine Lune en Taureau de ce mois de novembre évoque avant tout les valeurs et ce, quelques soient leurs formes et l’éducation que chacun a reçue ici-bas. Les valeurs représentent une dimension importante de notre être et évoluent au fur et à mesure de notre destinée. Dans le cadre de l’initiation de la Flamme Jumelle par exemple, c’est la valeur christique et divine qui constitue toute la substance essentielle de l’être qui la vit. Le regard sur le monde change ainsi que la place que l’on occupe sur Terre. Les valeurs et le respect de celles-ci constituent le socle indéniable d’une plus grande estime de soi. C’est pourquoi, et depuis la dernière Nouvelle Lune en Scorpion ainsi que la rétrogradation de Mercure dans le même signe, il se prépare dans l’ombre la fin de ce qui ne s’imbrique plus avec des valeurs nouvellement acquises. Mercure rétrograde en Scorpion fait émerger les conflits ou des rancunes trop anciennes de la même manière que nous extrayons le venin d’une plaie ; il ne s’agit donc plus de ruminer sur des histoires révolues. Le poison qui nous ronge, et d’autant plus au cœur des relations, n’a plus sa place ici. S’il n’est pas question de disputes pour certains, nous pouvons alors poser un regard bien différent sur ce que nous désirions autrefois et pour lequel nous nous sommes battus afin de l’obtenir. Car c’est en cela que réside le message du Taureau : le personnage terrestre se prend dans ses propres filets et acquiert des possessions matérielles et affectives comme étant les gages de son identité. « Je possède donc je suis », tel en serait l’adage. Mais avec le Scorpion dont l’inertie lui est bien étrangère, la conjonction Soleil-Mercure Rétrograde bouscule les acquis et les certitudes comme pour montrer que ce que l’on consomme ou même ce que l’on croit, s’avèrent être désormais des facteurs bien restrictifs. Les relations amoureuses par exemple, et d’autant plus sur l’axe Taureau-Scorpion, vont être mises au pilori car l’être recherche un contact vrai avec ceux qui lui font du bien ou une nouvelle réalité constitutive de bonheurs simples.


L’impermanence du monde terrestre

Lorsque nous sommes habitués à dompter ses propres aspirations parfois pour des valeurs désormais obsolètes, l’être se place alors dans une situation fortement désagréable. Comme en signe de résistance, le cou et la nuque se raidissent et les douleurs typiques d’un torticolis ou d’un blocage se font ressentir ; le Taureau en lien avec le chakra de la gorge et la rétrogradation de Mercure (la communication) en Scorpion rappelle que tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime. De tels symptômes laissent présager alors une réelle difficulté à accepter de laisser mourir ou de se déposséder de ce qui ne sert plus l’évolution car l’être fait face à sa propre solitude. L’initiation du Taureau par le prisme des énergies Scorpion, lui rappelle qu’il est une toute autre personne, parfois même plus authentique, qu’à travers ce qu’il détient : maison, mari, épouse, enfant, travail, etc… De plus, la conjonction Soleil-Mercure pousse les être à laisser s’exprimer le Soi beaucoup plus authentique et créateur que le personnage terrestre. Par conséquent, expérimenter les énergies d’une telle Pleine Lune invite alors à mieux vivre l’impermanence du monde tangible à travers une sécurité intérieure effective que par un retour à soi réel et engagé. C’est aussi là, le plus grand apprentissage des âmes jumelles d’autant plus quand la Flamme Jumelle s’éveille dans le cadre d’une initiation future : l’acceptation de ne pas être la personne choisie par son Parèdre et accepter la liberté de l’Autre sans en faire une affaire personnelle. En outre, la Flamme Jumelle, de par le contact étroit qu’elle détient avec l’âme, pousse le Disciple en voie de reconversion spirituelle à relier le chakra de la Gorge (Taureau) au chakra Sacré (le Scorpion) à son insu. Il lui faut alors trouver un réel équilibre car ce que l’âme désire et crée, l’ego le dompte par le truchement des possessions affectives et matérielles.


Comprendre le Taureau, c’est comme contempler l’œuvre d’un artiste-peintre. De loin, la toile semble inerte et l’on peut y voir qu’un simple paysage par exemple. Mais en s’y approchant et en étudiant davantage les détails qui la composent, la toile semble alors se mouvoir et apparaît comme animée. Certains Cancer diraient même qu’elle raconte une histoire. C’est là toute l’œuvre de l’alliance Taureau-Scorpion : leur alchimie rend vivant ce qui semblait ne pas l’être. Aussi, et bien loin d’harmoniser les couleurs comme le ferait la Balance, le Taureau les rend vibrantes. C’est pourquoi, cette Pleine Lune attire notre attention sur ce que nous avons créé et tous les désirs que nous avons assouvis jusqu’ici et qui ne servent désormais plus notre évolution. Tout l’enjeu consiste à accepter l’impermanence de ce monde tangible par le truchement de désirs nouveaux et tout aussi réels que les précédents. Vivre c’est avant tout vibrer.



13 vues