Rechercher
  • Audrey Chevalier

Pleine Lune en Taureau : nos libertés

Lors de la Nouvelle Lune en Balance, il avait été question de rencontrer "l'ennemi" quelque soit sa forme : l'autre, la maladie, une blessure, etc... Bien évidemment, quand j'évoque l'ennemi, il s'agit ici non pas de recourir à une violence qui non seulement serait inutile mais surtout qui nous éloignerait du message profond que cache une telle situation. Et enfin, nous y voilà face à cet ennemi, miroir parfait de notre paresse...


Le grand changement

Cette Pleine Lune en Taureau met en lumière le passage de la Licorne en Taureau ainsi qu'une conjonction Lune-Uranus. Mais revenons d'abord à l'amas planétaire Jupiter-Saturne-Pluton en maison 11 et en Capricorne en sextile à Vénus. Si la maison 10 évoque la place dans le monde, là où nous allons, la maison 11 nous rappelle que c'est là que nous avons envie de le changer à condition que nous ne projetions aucun idéal mais qu'au contraire nous partions de cette réalité, de ce que nous en croyons pour en revoir les plans. Ici, l'envie nous prendra peut-être de vivre ailleurs ou différemment, ou alors nos valeurs se transformeront doucement et progressivement, avec dans l'idée, un enracinement plus profond et plus harmonieux, en contraste cela s'entend, à la montée terroriste ou l'annihilation de toutes nos libertés. La fronde des libraires et des petits commerces en est la preuve incontournable que c'est déjà là. Les livres ne sont-ils pas une fenêtre sur la liberté ? Par ailleurs, l'amas planétaire étant très fortement plutonisé, il est évident que notre vie sur terre, ce que nous avons connu surtout en tant que citoyen, et d'autant plus lors de cette conjoncture, est en phase d'un lent effondrement depuis environ 2008. Neptune rétrograde conjoint à l'ascendant et en maison 12 nous offre alors l'opportunité de revenir en soi afin de contacter notre dieu intérieur et ainsi, de ne plus nous référer à notre seule dimension sociale. Taire ses passions en est la condition sine qua none, canaliser sa violence pour qu'elle devienne ontologique et qu'elle accompagne les changements de cycles et ainsi que nous nous renouvelions sont tout autant de promesses à condition que les Hommes prennent dorénavant leurs responsabilités.


Les richesses intérieures

La conjonction Lune-Uranus ainsi que l'arrivée de la Licorne en Taureau évoque un retour au Féminin sacré à condition de laisser tomber les fantasmes mièvres de l'ego. Ainsi, cette conjoncture a quelque chose de sauvage et sans doute serons-nous nombreux à ressentir l'appel. Ceci est le passage d'Uranus qui nous prépare à 2021. En effet, Uranus est la planète, lorsque nous sommes prêts à recevoir son message, qui nous octroie la possibilité d'agrandir le Troisième Oeil non pas comme visions médiumniques puisque la médiumnité appartient au chakra solaire, mais comme Conscience Universelle de ce qui est. C'est par son passage, que nous ouvrons un regard différent sur le monde mais aussi sur notre passé. Par ailleurs, le karma présent, d'un point de vue collectif, serait l'abus de consommation facile qui, par la suite, nous a coupés de nous-mêmes, a détérioré nos libertés et nous a plongés dans la paresse. C'est pourquoi, la présence d'Uranus en Taureau est une bénédiction car elle nous permet ainsi de mieux cerner ce que la vie a à nous offrir et ce qu'elle nous a déjà offert : sa simplicité. Elle nous propose aussi de constater la richesse profonde qui émane de soi mais pour cela nous devons faire silence pour, comme je l'ai dit plus haut, entendre le son de notre Dieu intérieur. Il sera donc question d'accepter toutes nos contradictions, nos dualités afin d'en faire un échafaudage de lumière en vue de notre "ascension". Car oui, l'humanité grandit actuellement mais pour cela, elle doit se murer dans sa tour, dans son lopin de terre, plonger dans sa chair, faire appel à ses sens et revenir à ses profondeurs en cessant toutes fantasmagories autour d'un paradis perdu. De même, et de par sa conjonction à la Lune, peut-être sera-t-il temps de mettre un terme aux mémoires du passé, aux carences qu'inconsciemment nous chérissons et dont nous sommes si accrochés et qui nous poussent à encore plus de confort, de victimisation mais qui creusent en parallèle notre tombeau encore un peu plus. L'arrivée de la Lune Noire entrainera sans doute l'amputation nécessaire tandis qu'Uranus nous obligera à comprendre que nous ne pouvons rien faire mais seulement accepter ce grand virage qui nous sort violemment de notre avidité.


Le monde peut changer à condition que nous embrassions nos responsabilités, telle est la suggestion de Saturne. Ainsi, devenir autonome et responsable signifie ne plus attendre des objets de jouissance qui nous retiennent dans la Matrice d'Eau mais au contraire développer une certaine rigueur et discipline. Aucune Volonté Divine ne peut faire son chemin si un corps ou un esprit s'amollit dans sa paresse, il nous faut au contraire, faire preuve de consistance et de verticalité. C'est ainsi, que nous pourrons brandir l'étendard de notre liberté chérie.




143 vues