top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAudrey Chevalier

Vénus-Bélier et le mythe d'Atalante : entre aimer et conquérir

Alors que Vénus effectue son dernier jour en Bélier, j'ai envie de vous parler d'amour et de conquête.


En effet, nous avons pour coutume de dire que Vénus en Bélier régit la conquête amoureuse pour mieux se lasser ensuite des affres de la routine. Tout comme la jolie Atalante d'Ovide le pensait, le mariage est un lieu de perdition de soi.

En vérité, Vénus en Bélier ne conquiert soit par vanité tout comme Hippomene, le prétendant qui finira par épouser Atalante, soit par désir inconscient de conserver sa virginité spirituelle, psychique et physique. Ainsi Atalante, se préserve du mariage en défiant ses prétendants à la course, sachant bien à l'avance, Ô combien il leur sera impossible de parvenir à leurs fins.


Un lecteur mal avisé y verrait quelques perfidies de sa part mais en réalité elle refuse de prendre le risque de perdre tout comme elle avait perdu dès sa naissance, l'amour de son père Iasos. En effet, ce dernier avait souhaité avoir un garçon, si bien qu'Atalante avait dû se travestir et se viriliser pour gagner son coeur.


Aussi, le jeu de Vénus en Bélier n'est pas toujours celui de Hippomene, ruser pour obtenir, mais de se mesurer à l'absence de l'image-père. En effet, l'amour du père éveille chez l'enfant un désir de le conquérir, et ce, afin de pouvoir gagner en affirmation et assurance intérieure. Ainsi, l'amour exprimé n'est plus celui d'un amour fusionnel et maternant, mais un élan qui nous ravive et nous propulse vers l'autre et, à l'instar de la Balance, de concevoir le différencié chez autrui. Par ailleurs, quand la conquête du père a manqué dans l'enfance, le futur adulte est le plus souvent peu habile face aux jeux de la séduction, y redoutant toujours quelques tromperies ou y voyant déjà une impossibilité, une impasse. D'ailleurs, il se justifie en s'inventant sensible mais en réalité, c'est le Moi fragilisé, qui part déjà perdant.


Pourtant, si nous conférons le coup de foudre à Vénus en Bélier, c'est parce que ce positionnement dans un thème signifie que le natif perçoit l'autre intuitivement d'âme à âme. Ainsi, dépasser la seule notion de conquête consiste à vivre l'Autre et l'Amour sur un plan plus élevé​.


Le mythe d'Atalante et Vénus-Bélier seront abordés au cours d'un direct le mercredi 22 mars à 20h00 sur la chaîne YouTube "Le Sentier des Pléïades". Un tchat est ouvert afin que vous puissiez poser toutes vos questions.




24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page