Rechercher
  • Audrey Chevalier

Vénus Rétrograde en Capricorne : deux âmes communiquent

Dès le 19 décembre 2021 et jusqu'au 29 janvier 2022, Vénus rétrogradera. Bien malheureusement, les rétrogradations ont toujours été perçues comme de mauvais augure parce qu'elles mettent en relation les Hommes avec leurs inconscients personnels. Bien que cette relation plus étroite avec les profondeurs est toujours plus inconfortable, le travail demandé exige un certain équilibre entre l'égoïsme primordial nécessaire à la survie et l'humilité exigée devant les expériences amoureuses.


"Deux voitures s'entrechoquent"

Vénus rétrograde à 26° du Capricorne se place sur le symbole Sabian "deux âmes communiquent" ou "deux voitures s'entrechoquent" (selon les travaux de Gilles Verneret et le zodiaque de Caluire) qui fait référence au dialogue et l'écoute mais aussi au conflit purificateur et nécessaire . Elle sera également conjointe à Pluton et l'Ascendant sera en Verseau. C'est pourquoi, ce temps à venir peut faire resurgir les fantômes du passé y compris la mémoire des amants oubliés. Cette configuration est très exigeante car elle demande un affrontement avec toutes ses insécurités intérieures et l'importance de s'en responsabiliser. En somme, la période évoque une étape majoritaire alors que la Lune sera pleine en Gémeaux : l'état juvénile qui nous tirait vers le bas et le refus de grandir dans sa vie affective forment désormais une stase : c'est-à-dire un arrêt de la croissance personnelle, affective et spirituelle. C'est pourquoi, et dans un premier temps, un affrontement dépourvu d'émotion et de chaleur avec l'autre pourra être nécessaire. En effet, cette configuration astrale nous rappelle que l'état juvénile et la quête de l'âme soeur idéale ne peuvent en aucun cas être synonymes de liberté et ne constituent qu'une fuite en avant voire un refus de l'expérience terrestre alors qu'il est attendu plus d'objectivité et de rationalisme dans la relation.


Les sacrifices relationnels

De même, Vénus ne peut se passer de Mars et ce dernier vient apporter la touche complémentaire. Alors que leur cycle a débuté le 13 juillet dernier à 19° du Lion et que l'Ascendant se placera le 19 décembre à 19° du Verseau, l'axe exact qui se forme sous nos yeux, nous rappelle qu'il existe un but à atteindre mais que cela ne se fera pas sans un certain défi. Des conflits au sein des relations ont pu émerger atteignant ainsi leur apogée au cours de cette rétrogradation. En cela, entre la réactualisation de ses valeurs et la place que l'on a occupée jusqu'ici dans le couple, que reste-t-il de soi ? Quelle est donc cette impossibilité à changer le cours des choses qui s'empare de soi ? Pourquoi, entre ce qui est dit dans la société et ce que j'attends, le couple ne répond-il pas à mes attentes ? Par conséquent, la configuration qui a débuté cet été en Lion vient mesurer ce qui contribue à notre survie : l'égoïsme primordial. En effet, l'égoïsme primordial est ce qui permet de ne pas s'oublier totalement mais lorsque nous en sommes dépourvus, il peut s'ensuivre de trop grands sacrifices relationnels. On a tout donné et on donne encore parfois jusqu'au détriment de soi voire de sa santé. C'est pourquoi, la rétrogradation de Vénus dans le très sévère Capricorne exige que nous réévaluons nos limites au coeur même de la relation mais que nous fassions aussi preuve de renoncement face à l'impossible. Entre compromis et acceptation, un équilibre est attendu certes, mais quelques conflits en émergent afin de se prémunir d'un envahissement ou pour imposer des limites que l'on estime non respectées. Tout ne peut être accepté ou toléré, voilà ce qu'elle en dit, car l'intégrité et la Connaissance de Soi sont en jeu.


Les conflits sous une telle configuration, n'ont pas vocation à demeurer éternellement car Pluton, le purificateur, exige que les mémoires soient brûlées non pas dans une fuite en avant ou en refoulant sa colère mais en imposant une certaine autorité et un respect de ses propres limites. Une telle conjoncture peut rappeler même à certains d'entre nous que l'on ne pas exister en étant seulement deux dans un couple et que les rêves de lointain ne sont pas forcément une solution, mais elle attend que nous nous voyions réellement tels que nous sommes : deux entités distinctes perçues et reconnues par soi et par l'autre.


Un direct autour de Vénus rétrograde aura lieu le 14 décembre à 20h30 sur la chaine Youtube "Le Sentier des Pléïades."


La formation en astrologie humaniste présente des modules complets autour de l'étude de Vénus y compris de Vénus rétrograde. Pour toute demande d'information, veuillez nous contacter à formation.astro@gmail.com








127 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout