Rechercher
  • Audrey Chevalier

Nouvelle Lune en Capricorne : le Gardien du Seuil

Cette Nouvelle Lune, la dernière de l’année 2019, sera conjointe à la planète phare de décembre : Jupiter. Que cette Nouvelle Lune se manifeste au lendemain de Noël et à la veille de 2020, alors que Jupiter est la planète qui représente à la fois l’expansion de conscience des hommes et la descente du Saint-Esprit (Neptune) dans le cœur de chacun, annonce une future année plus spirituelle qu’il n’y parait.


Un désir de justice

Cette Nouvelle Lune est donc le dernier coup d’envoi de 2019 en direction de 2020 et par extension, l’ère du Verseau. Afin d’accéder à une plus grande authenticité de soi-même, la conjonction Saturne-Pluton ainsi que la présence de Jupiter mettent en lumière la part de soi qui se languit d’être enfin ce qu’elle est vraiment, et l’autre part formatée selon un moule qui constitue une véritable sécurité sociétale. Par ailleurs, certains êtres conscients de ce schisme intérieur, peuvent éprouver un véritable désir de justice voire de se rendre justice. Dans certains cas, ce désir de justice et la colère aveugle qui en découle, poussent les hommes à beaucoup plus d’égoïsme car le souhait d’être libre est trop grand. L’on veut penser à soi. L’on veut s’épanouir. L’on veut s’affranchir de toutes ces limitations qui restreignent autant nos libertés et qui ne sont nullement adaptées à notre ipséité. D’ailleurs, l’énergie de Jupiter – l’expansion – dans le signe du Capricorne – la rétraction – agit comme un effet de pompe : Il y a des envies d’autres choses, peut-être une nouvelle voie professionnelle, mais une dimension subtile de notre humanité fait encore obstacle : les loyautés.


Les conflits de loyauté

Les loyautés, contrairement à ce qui peut être entendu ça et là, ne sont en rien une problématique car elles sont naturelles et inhérentes à chacun. C’est donc par elles que se créent les relations. Moi n’existe pas sans Toi. Justice et loyauté se côtoient alors très intimement. Ce qui constitue un obstacle en revanche, ce sont les conflits de loyauté, notamment lorsque les âmes nous portent vers une voie davantage autonome et authentique. Et c’est exactement ce que transmet Jupiter : une expansion plus grande de soi-même. Et pour faire se peut, la présence d’Uranus en Taureau en trigone à Jupiter en Capricorne, remanient ensemble les valeurs acquises mais désormais obsolètes, surtout si ces mêmes valeurs sont synonymes de procrastination et nourrissent ainsi des loyautés limitantes. C’est pourquoi, cette période indique donc un avant et un après : une période, une mission, une relation peut-être, arrivent au bout d’un processus et bon nombre d’entre nous se situent au seuil. Le plus souvent, c’est le processus d’individuation qui stagne en attendant la prochaine étape. Il y a donc là le souhait d’aller de l’avant sans réellement savoir comment s’y prendre et cela est d’autant plus vrai lorsque nous avons pris l’habitude de sauver l’autre ou d’être sauvé par lui, plus encore : lorsque nous avons été fidèles – même inconsciemment - au programme du patriarche. De même, le moment peut être venu d’élargir ses propres frontières intérieures et sortir du clan ou d’un dogme pour enfin voir le monde du haut de son sommet. D’autres encore se demanderont comment se défaire d’un système voire d’une façon de consommer afin de voler de leurs propres ailes. Mais ceci n’est rien sans un véritable face-à-face avec ses loyautés et toutes les croyances qui les nourrissent.


L’une des leçons majeures du Capricorne est de s’élever sans écraser les autres mais à une époque où l’ego est encore aux commandes, cela ne s’avère pas toujours vrai. L’autre leçon de ce signe « licornien » est le besoin parfois inconscient de rentrer dans les codes de la société et du patriarche par souci de loyauté. À partir de 2020, bon nombre d’entre nous seront appelés à prendre un nouveau virage afin de préparer l’ère du Verseau au cœur de la 5 ème dimension et d’oasis de Lumière ; cela sera d’autant plus vrai chez les âmes jumelles à condition qu’elles reconnaissent leurs rôles de Serviteur du Très-Haut. En outre, l’année 2020 représentera l’ensemble d’un portail énergétique et spirituel devant lequel il sera nécessaire de montrer patte blanche. 2020 sera donc la propulsion des âmes au cœur du Jugement Dernier…


La conférence « 2020 : la fin de Babylone » est prévue le 10 janvier 2020 à l’espace Gaele’M – Paris 11

Pour toutes demande d’information, veuillez me contacter en MP.

Inscription sur Weezevent : https://www.weezevent.com/2020-la-fin-de-babylone



19 vues