Rechercher
  • Audrey Chevalier

Nouvelle Lune en Scorpion : au coeur de la Nigredo

Cette Nouvelle Lune en Scorpion s’avère réellement intense. Aussi, et afin de mieux l’appréhender, il est nécessaire de se pencher sur le cycle Vierge-Poissons sur la fin de l’été 2019 et comprendre ce que cette période vous a apporté. Étiez-vous anxieux ? Aviez-vous vécu une phase de doutes ? Aviez-vous réalisé que certaines situations ou schémas n’étaient plus envisageables ? Si tel est le cas, le mois de septembre vous a donc préparé à l’étape Scorpion dans laquelle nous sommes actuellement. En effet, si la Vierge oblige à purifier et trier, le Scorpion dont elle est très proche nous enjoint à un affrontement émotionnel afin de brûler les derniers embruns égotiques.


La dualité pour karma

Vivre une énergie Scorpion n’est jamais chose anodine. En effet, le Scorpion pousse tous les êtres aux plus profonds de leurs retranchements bouleversant ainsi la personnalité. Par conséquent, c’est par le Scorpion que l’on se détache du masque social – la persona – et que l’on déchire le tissu social inerte et dont la pseudo harmonie acquise en Balance ne sert plus l’évolution des hommes. Le Scorpion pousse l’homme dans l’ambivalence à la fois en lui suggérant une ascension sociale mais en y incluant des énergies davantage mystiques. Malheureusement, l’homme, de par son karma Atlante, a la fâcheuse tendance à choisir soit le social soit le mystique, c’est ce que nous nommons dualité. Par ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles les âmes jumelles ont tant de peine à se réunir dans la matière et dans l’au-delà provient entre autre de ce karma où il est faussement question de choix : réussite sociale ou médiumnité ! Mais n’allons pas croire que la problématique des âmes jumelles se résume à cela, j’en parlerai très prochainement… Le Scorpion – et le Bélier dans une autre mesure – sont des signes qui témoignent le mieux de la flamme jumelle ; le premier parce qu’il rappellera à chaque instant la nostalgie de l’Autre invitant ainsi à allier Matière et Monde Psychique, le second parce qu’il est la porte cosmique où brûle le feu dévorant de l’âme.


La Volonté de l'âme

Vivre une Nouvelle Lune en Scorpion pousse donc tout individu à se laisser emporter par le flot cosmique toujours aussi vivace. Cette énergie enjoint l’homme à se placer comme une écluse séparant deux océans, l’un représentant le monde connu et confortable, l’autre un monde inconnu dont certains êtres s’aventurent avec audace. C’est pourquoi, cette Nouvelle Lune peut faire émerger des désirs ou de nouveaux projets mais qui ne peuvent se concrétiser qu’à l’aune d’une purge réelle. Par conséquent, il n’est pas rare de se sentir profondément anxieux, seul(s) au monde et sans place réelle, la transition est en cours. Le corps, de par l’énergie Taureau qui lui fait face, en prend également pour son grade : vertiges, fatigue, accélérations cardiaques, nausées… Par ailleurs, la Pleine Lune en Taureau d’ici quinze jours et en lien avec le chakra de la gorge, nous rappellera que tout ce qui ne se dit pas, s’imprime ! Le Scorpion, lui, « désimprime » ! Par ailleurs, Chiron, le guérisseur, placé en Bélier se joint à ce duo Soleil-Lune. C’est donc un tête-à-tête avec les autres qu’il nous suggère et de savoir placer notre confiance au sein de la relation d’âmes jumelles, du couple, de la famille et du collectif en général sans attendre quoique ce soit de leur part mais en travaillant notre propre sécurité intérieure seulement ! De même, il éveille de nouveaux désirs mais cette énergie Scorpion-Bélier évoquent surtout ceux de l’âme et non ceux de l’ego. Par conséquent, cette Nouvelle Lune peut s’avérer coriace et les résistances aux changements invoqués par l’âme se traduiront alors par de profondes somatisations. Cette position fait éclater comme une bulle de savon ce qui ne tient plus la route engendrant le sentiment illusoire que l’être en phase évolutive « ne peut plus. » C’est ainsi que naissent les protecteurs intérieurs par de la somatisation et du contrôle.



Cette Nouvelle Lune incite à un véritable face à face avec les parts d’ombre. Au cours de cette phase énergétique, beaucoup peuvent plonger dans une étape « Nigredo » et refuser sa part d’ombre en la projetant sur autrui. Le Scorpion est une véritable leçon pour l’humanité car il rappelle sans cesse que ce que l’on n’aime pas chez les autres n’est que le reflet de notre propre conditionnement intérieur. C’est en lui faisant face et en aimant cette part mutilée et sombre de soi que l’on s’ouvre au monde, c’est ainsi que nous apprenons à retrouver pleinement confiance aux flots éternels de la vie.

0 vue