Rechercher
  • Audrey Chevalier

Nouvelle Lune en Scorpion : l'éveil des mémoires atlantes

2020 est une année de préparation : celle de l'effondrement d'un monde, d'un vieux roi qui se meurt progressivement dans la douleur. Un monde nouveau est donc à nos portes et c'est lors de la Grande Conjonction Jupiter-Saturne qui aura lieu dès le 21 décembre 2020, jour du Solstice d'hiver, que nous vivrons un bon quantique qui nous mènera sur un cycle de 20 ans. C'est pourquoi, la Nouvelle Lune en Scorpion va nous inciter à purifier bon nombre de nos résidus émotionnelles et beaucoup plus anciens qu'il n'y parait.


La reprise directe de Mars

Il est fort probable que depuis quelques jours vous vous sentiez patraques, fatigués, angoissés, tristes, abattus et dépités. Bien évidemment notre contexte actuel, le viol de nos libertés, nos peurs sont tout autant de symptômes de ces anxiétés. D'un point de vue astrologique, ces aspects de nos existences correspondent à cette Nouvelle Lune bien sûr mais aussi à la reprise directe de Mars en Bélier. Il y donc là un point intéressant à démontrer : Mars rétrograde sert les intentions du Soleil, du Soi, et se fond dans les accoutrements d'un chevalier au service d'une noble cause. Plus la fin de la rétrogradation approche, et c'est ce que nous avons vécu au cours de ces quinze derniers jours, plus Mars en revient à sa fonction principale : celle de servir la Lune soit les émotions et l'inconscient. C'est pourquoi, cette douloureuse piqûre émotionnelle que l'on ressent depuis deux semaines est la conséquence de cette conjoncture astrologique. L'autre fait important qui se présente là, c'est que Mars est maître du Bélier ET du Scorpion. Cela signifie donc que les quinze derniers jours nous ont incités à faire remonter tout un lot d'angoisses et de mal-être à la surface et qui, par le concours de la Nouvelle Lune en Scorpion, nous allons devoir purifier au cours de toute cette lunaison. Mars agit alors comme un catalyseur, une bombe qui explose afin que les résidus karmiques qui se faisaient ressentir depuis quelques semaines, se consument littéralement. En outre, Pluton en sextile à cette Nouvelle Lune et dont les énergies Scorpion lui sont intimement familières, nous emmène vers l'une des épreuves les plus difficiles pour bon nombre d'entre nous : l'impermanence de ce qui est et l'importance de laisser partir ou mourir ce qui doit ; mais parce que le rapport entre la Lune et Pluton est harmonieux à ce jour, nous en avons largement les possibilités. Cette Nouvelle Lune annonce donc la mort d'un monde tel que nous l'avons construit avec tous ses deuils inhérents à une telle Volonté. Nous sommes aujourd'hui tels des phoenix qui renaissent de leurs cendres, l'humanité quitte sa peau d'enfant pour se parer de ses vêtements d'adulte. 2021 n'en sera que le commencement...



La scission de l'humanité

Vivre un deuil même d'une situation que l'on ne veut plus est toujours une étape car cela nous oblige à nous réinventer et changer les habitudes. C'est en tous les cas, le défi que nous lance Uranus depuis son arrivée en Taureau en 2018 mais qui est d'autant plus renforcé à ce jour notamment par cette Nouvelle Lune mais aussi par la Grande Mutation qui débutera le 21 décembre 2020. En ce jour, Uranus est conjoint à la Licorne qui nous met face à nos mémoires de paresse qui ont engendré progressivement la perte de notre propre pouvoir. Mais cette même conjonction en Taureau nous ramène aussi au rejet que nous avons de l'incarnation. Pire : le rejet du corps et de la nature parce que perçu avec beaucoup de défauts à abattre : comme tomber malade par exemple. Ce rejet du corps entraîne un irrespect des cycles et de la volonté de la Nature ; ne nous étonnons pas alors qu'un certain vaccin, autre arme massive de destruction intérieure, ait été créé en si peu de temps. Mais allons plus loin dans le raisonnement encore. Cet aspect détient une information capitale sur laquelle il est bon ton de se pencher. Notre humanité revit, tout comme au XIX eme siècle, une phase prométhéenne. En effet, Prométhée était ce titan qui avait volé le feu des Dieux - la connaissance - pour l'apporter aux Hommes sans se demander ce qu'ils pourraient bien en faire. D'un point de vue matériel et au sens pur de l'incarnation, cela se traduit par une volonté des Hommes de se prendre pour des dieux, ou tout du moins de l'image qu'ils s'en font. Il en résulte alors l'apparition d'un vaccin sorti d'un chapeau en l'espace de quelques mois, un souhait d'éradiquer les virus alors que nous cohabitons avec eux depuis toujours, une volonté de bannir une population qui ne répond pas à leurs contingences, etc... Lorsque l'on sait que l'axe Taureau-Scorpion nous permet de prendre contact avec la puissance de l'âme, l'ego s'en empare pour en incarner le pouvoir entraînant un déséquilibre karmique que met en lumière cette conjonction Uranus-Licorne en Taureau et la triple conjonction Jupiter-Saturne-Pluton en Capricorne : une prise de pouvoir par ceux qui se croient au sommet de l'humanité et au détriment de ceux qui, inconsciemment, ne s'en croient pas dignes. Par conséquent, et comme je n'ai de cesse de le répéter depuis janvier 2020, notre humanité est en train de se scinder en deux tels les Atlantes à leur époque avec les Fils de Bélial et les Fils de l'Un.... La Grande Mutation qui nous prépare à l'ère du Verseau, nous incitera à revivre les mémoires en provenance de l'Atlantide.


Nous grandissons, cela est évident. Mais grandir fait mal car cela consiste à sortir d'un confort tant recherché et intimement incrusté dans nos moeurs et croyances depuis le XIXeme siècle. Comment piéger les Hommes et les soustraire à leur propre pouvoir ? En leur donnant ce qu'ils veulent le plus : le bonheur en boite ! Cette Nouvelle Lune ainsi que le cycle qui arrive, nous invitera à faire le deuil de toutes ces paresses et préparer ainsi la Grande Mutation dont je vous parlerai très prochainement. Cependant, si Mars en Bélier nous incite à revêtir l'armure du guerrier et que le Scorpion est un champs de bataille à lui seul, n'oublions pas que nous sommes plus braves et plus aimants que nous l'imaginons. L'entraide et les bras ouverts vers notre prochain sont et seront notre force à tout jamais.






551 vues