Rechercher
  • Audrey Chevalier

Pleine Lune en Balance : les liens de l'âme

En ce mois de mars, la Pleine Lune en Balance est accompagnée de l’équinoxe de printemps, cela signifie que le jour et la nuit possèdent la même durée. Le Soleil quitte alors les eaux océaniques du Poissons pour élire domicile en Bélier : c’est le retour à la vie ! Aussi, et de par les énergies de l’équinoxe, le Féminin et le Masculin Sacrés se projettent dans une alliance où règnent l’équilibre et l’harmonie. Cela ne va pas de soi bien évidemment puisqu’il est toujours question - et d’autant plus avec le Soleil - de s’ouvrir à un champs de conscience plus vaste en accueillant en soi les grands bouleversements intérieurs.

La transmutation personnelle au service de notre évolution

Il n’est jamais évident d’incarner les énergies solaires car le Soleil, en astrologie ésotérique, représente la dernière étape sur le chemin de la Conscience. Il est également le Verbe, le Son Divin du tout début de la Création. Ici, il sera conjoint à Chiron, le guérisseur et Centaure immortel qui dû troquer son immortalité en échange de la blessure qu’il portait après qu’Hercule lui aie décoché une flèche imbibée du poison de l’Hydre. Le paradoxe de l’histoire de Chiron, c’est que plus il tentait d’apaiser sa souffrance, plus ses pouvoirs de guérison s'intensifiaient. Mais s’agit-il vraiment de paradoxe ? N’est-il pas, justement, question avec le Soleil de revenir en son centre d’abord et d’éclairer de toute sa lumière les autres par la suite ? En effet, les énergies de cette Pleine Lune sont porteuses d’un message Ô combien salvateur : l’alliance entre le soigné et le soignant, synonyme d’empathie, permet de “voir” le mal qui ronge de l’intérieur à condition que le second soit sur un chemin personnel de grande introspection. Elles rappellent alors toute l’importance des interactions avec autrui, que les énergies se transmettent et que le soignant doit user de tout son bon sens pour s’accueillir lui-même afin de mieux dispenser des soins auprès des autres ensuite. Elles exigent de conscientiser au plus profond de soi-même que tout est UN et que de notre capacité de transmutation, il en va du salut de l’humanité, de la Terre et de toutes espèces vivantes. Par ailleurs, et plus précisément lors de cette lunaison, ce sont les émotions les plus basses qui peuvent resurgir comme la honte et la culpabilité, le plus souvent vécues inconsciemment car très pénibles à concevoir par la psyché. Elles font donc appel à notre héros intérieur qui, à l’image d’Héraclès, dû abandonner la force des muscles afin de se laisser porter par un autre apprentissage loin de l’évitement et de la projection psychologique : l’écroulement de toutes les carapaces. Il n’est alors pas rare de tenter de contourner par tous moyens de telles émotions mais c’est par la validation de leur existence dans la chair et non du combat que nous menons contre elles, que nous développons une plus grande estime du Soi et de la Vie par le truchement de la matière. Toute l’importance de Chiron en Bélier incite à honorer l’existence spirituelle et matérielle et le rôle que l’on y joue. À cela s’ajoute l’élément Terre très puissant en 2019, qui exige d’agir concrètement et de sortir de la pensée magique et du rêve éveillé ésotérique afin de se réaliser pleinement dans la densité matérielle.

Reconnaître le besoin de l'autre

L’alliance Chiron-Soleil en Bélier appuie directement sur l’identité Intérieure, celle qui tend à vouloir émerger dans toute sa splendeur mais qui est le plus souvent étouffée par “la normalité” patriarcale. Cette blessure est le plus souvent narcissique et répond à un besoin masculin de plus grande reconnaissance qui se mue parfois dans un désir de plaire aux autres au point de faire fi de soi-même ou tout bonnement de se couper d'autrui. Il est alors de bon ton de reconnaître que le principe masculin est lui aussi profondément blessé et que ses agissements sont le fruit de conditionnements essentiellement karmiques et éducatifs. L’erreur New Age - dont le karma remonte actuellement - est justement de répandre la croyance que l’on se suffit à soi-même alors que chaque regard, chaque mot, chaque geste qui valident notre être authentique dans l’Ici et Maintenant, est une preuve de l’Amour du coeur entre deux êtres et de notre lien éternel. Reconnaître que nous avons besoin les uns des autres, cesser de couper les liens en laissant croire que l’on est d’accord avec cela sous prétexte que chacun fait sa route, sera déjà en soi la validation de besoins non-entendus jusque là. De par cette même croyance, et d’autant plus avec la Balance, nous creusons encore et toujours des fossés entre les hommes et les femmes ou toute autre forme de couple. L’heure est à la reconnaissance de soi à travers l’autre et de l’autre à travers soi. C’est pourquoi, certaines femmes doivent réapprendre aussi que dire oui à la main tendue d’un homme n’est en rien une demande de flatterie de sa part ou de séduction quelconque, mais un don de Soi à l’autre. Une fois de plus, les énergies du Soleil sont synonymes de générosité, de l’ouverture du Coeur par un simple Oui, accorder à l’autre le droit de donner et se permettre à Soi, la capacité de recevoir. La transmutation de cette souffrance permettra de ne plus projeter sur un tiers le principe masculin que l’on ne sait pas incarner ou de nourrir la colère karmique envers toute représentation masculine mais bel et bien d’engager un pas vers l’autre dans l’Amour et la Paix. Cela n’est pas chose aisée mais reconnaître que nous redoutons le Masculin tout comme le Masculin redoute profondément le Féminin est en cela une possibilité d’une avancée plus grande encore. Par ailleurs, les énergies de Neptune - Mercure rétrograde - Lilith, vont justement appuyer la configuration astrale de cette Pleine Lune en faisant répandre le message suivant : notre très grand désir de communion spirituelle et les illusions que nous nous fabriquons à vouloir forcer l’autre à entrer dans notre champs de croyances mystiques afin qu’il corresponde à l’idéal que nous concevons, ne peut plus rester en l’état et ne sera le résultat que d’un désenchantement certain. Tout le dépassement de cette lutte consiste à accepter l’imperfection de ce monde et par extension notre relation à l’Autre tout en laissant la place nécessaire à son expression. La dualité est au coeur de chaque être, la nier est un poison qui glisse lentement dans chacun de nos centres énergétiques, c’est un fardeau que l’on porte d’incarnation en incarnation. Non, Neptune est relié à l’Oeuf Originel porteur du Chaos, seule sa profonde acceptation permettra l’Unité et le rassemblement des Principes Masculin et Féminin.

Les énergies du Bélier génèrent une impulsion qui vient de loin. L’on sort alors de son cocon hivernal et prenons davantage d’initiatives afin de transmuter ce qui était latent au cours de ces 3 derniers mois. Chiron sera porteur d’un défi : celui de s’affirmer à Soi-même. Il n’est point question de rejeter autrui mais au contraire de trouver des ajustements relationnels plus précisément dans le couple, de faire une distinction entre celui ou celle qui nous pousse à évoluer de celui ou celle qui nous amoindrit. Le passage d’Uranus en Taureau ajoute son grain de sel et pousse chacun d’entre nous à davantage d’authenticité dans nos relations. Partage, acceptation et Vérité sont les 3 vibrations porteuses de cette lunaison.


9 vues