Rechercher
  • Audrey Chevalier

Pleine Lune en Cancer : "L'éveil des mémoires atlantes - dernière partie"

Si nous devions résumer 2020, celle-ci a été marquée par la triple conjonction Jupiter-Saturne-Pluton en Capricorne. Au vu de cette fin d'année, il est plus qu'évident que l'humanité a vécu une véritable initiation qui se poursuivra aussi tout au long de 2021. En cela, le Capricorne est un signe qui invite à gravir le long de la montagne et cette ascension est bel et bien en cours et déjà nous percevons l'étroitesse du pic soit l'étroitesse même de notre ego confiné et minuscule face à l'immensité du Grand Tout, un classique aussi en fin de cycle. Demandons-nous encore et encore pourquoi nous vivons autant de confinements. Qu'est-ce que cela reflète finalement ?


L'origine du transhumanisme

Tout au long de ces dernières semaines, j'avais longuement étayé l'héritage des mémoires atlantes que nous portons présentement sur les épaules et dont je clos le chapitre ici : le viol des lois universelles et l'usage difficile de la dualité entre autres. Aussi, et depuis le XVIII eme siècle, nous recevons des informations en provenance de l'ère du Verseau même si le point vernal ne franchira sa constellation qu'en 2160. C'est pourquoi, la Grande Mutation qui a eu lieu le 21 décembre 2020 en Verseau est un événement rare qui nous propulse directement dans ses énergies. L'onde de choc est en cours et nous en voyons déjà les résultats dans la Matière par le transhumanisme notamment et la naissance de deux humanités. En effet, le Verseau est un signe qui peut très mal vivre la sphère émotionnelle et dans un désir de la rejeter, le mental - non pas en tant que cogitation nerveuse mais en tant que génie intuitif - prend le pas et ce, dans le but de faire entrer le futur et les nouvelles technologies de force. Cet aspect est renforcé notamment par la conjonction Uranus-Licorne en Taureau qui met en lumière un certain inconscient collectif qui ne tolère pas la faiblesse des Hommes tant dans la maladie que dans le vécu émotionnel. Ceci est la conséquence des Atlantes qui n'avaient su respecter les Lois Ontologiques se condamnant ainsi à un plus grande chétivité physique et psychique que nous vivons encore de nos jours. C'est pourquoi, ces nouvelles technologies, ce transhumanisme est une réponse que l'inconscient collectif renvoie à son propre karma atlante. Notre monde, dans un désir d'immortalité humaine flirte dangereusement avec la Matière, attiré qu'il est par sa sensualité, d'où les multiples transgressions humaines actuelles.


Le don de la vie spirituelle

La Pleine Lune en Cancer n'est donc pas anodine. Elle est également la promesse d'un message très grand. En effet, l'axe Cancer-Capricorne est l'axe de l'incarnation : on entre en Cancer en tant qu'Homme nous sortons en Capricorne en tant que Dieu. C'est pourquoi la Pleine Lune dont le principe est de refléter les rayons du Soleil rappelle que les Hommes sont à l'image de Dieu et ne sont pas encore totalement des dieux. Tant que l'Homme ne comprend pas cette notion, il se fige dans une forme de pouvoir qui vise à écraser, séparer et assujettir les individus au coeur d'une seule vérité tel que nous l'apprend Pluton en Capricorne. Cependant, la Pleine Lune en Cancer évoque toute l'importance pour chacun de revenir à ses besoins profonds et de ce qui nourrit ou non l'âme. C'est ainsi que nous prenons conscience de nous-mêmes. De même la Pleine Lune a lieu en maison 8 et l'Ascendant est situé dans un signe dont le symbolisme est proche de cette maison : le Scorpion. C'est pourquoi la Pleine Lune en Cancer nous mettra face au noyau dur du karma collectif. Cela pourrait s'expliquer par une espèce de sensibilité exacerbée, étourderies, des rêves agités voire une difficulté à dormir profondément, des colères bouillonnantes, une exaspération de tout, etc... Cela est dû à une purge karmique d'origine astrale : l'ambition démesurée et la soif de pouvoir qui a longtemps animé les Atlantes et que nous répétons encore. Mais la maison 8 en Cancer, c'est aussi le groupe avec une connotation familiale, historique et donc transgénérationnelle. En outre, la maison 8 nous plonge à la fois dans l'abandon des désirs qui ne servent plus l'évolution et renforce le don de la vie spirituelle. Il faut donc comprendre là qu'une certaine responsabilité collective tend à se manifester et plus l'on avancera dans la Conscience et plus le voile se lèvera, moins nous ne pourrons dire : "je ne savais pas."


Cette Pleine Lune est en réponse parfaite à la Grande Mutation : sous couvert d'un transhumanisme qui tend à chosifier les Hommes au nom de la science au point de ne pas accepter les fragilités humaines, comme en écho, le Cancer nous renvoie à notre dimension la plus vulnérable qui soit. Cette voie est pourtant extrêmement poétique et permet une relation au plus monde plus grande à condition que nous prenions conscience de tous nos instincts égoïstes, émotionnelles et instinctifs issus des mémoires atlantes. Le processus actuel est profondément divin, c'est donc dans la Foi et l'amitié que nous relèverons le défi.




143 vues0 commentaire