Rechercher
  • Audrey Chevalier

Pleine Lune en Poissons : devenir visionnaire

Cette Pleine Lune indique ici la fin d’un certain pèlerinage intérieur. Nous avons cheminé sur les routes escarpées de Saint-Jacques de Compostelle et enfin, nous sommes arrivées à destination. Cette Pleine Lune en Poissons indique la fin d’un cycle renforcée par la présence de la Licorne - la quête essentielle de l’âme, son apogée et sa Chute.


Faire face à ses projections


Parler d’un simple processus de purification avec le troublant signe des Poissons me paraît d’une simplicité déconcertante d’autant plus lorsque l’on sait la force à la fois tsunamique et brumeuse de ce signe. Complexité, brouillard, fusion, lui sont déjà plus à propos. Par ailleurs, cette Pleine Lune se déroule dans le troisième décan des Poissons, ce qui signifie que déjà les âmes souhaitent tourner le dos à un passé sans chercher nullement à l’éclaircir. Non, la quête de l’âme lors de cette lunaison prend déjà la voie express vers de nouveaux horizons que l’on peut espérer plus prometteurs pour certains ou synonymes de lâcher-prise pour d’autres. Mais avant d’en arriver là, le Ciel, dans sa grande sagesse, ne saurait laisser nos âmes voguer sans leur insuffler l’importance d’un message à graver dans les mémoires. En effet, la Lune conjointe à Neptune Rétrograde et à la Licorne est très concernante pour les âmes jumelles car elle les met au défi de redéfinir leur sentiment d’appartenance à un clan ou une quelconque autre unité et d’engendrer une métamorphose nécessaire afin de conscientiser que l’Amour ne nécessite pas la présence physique de l’Autre. Cette notion peut déplaire à nos amis Gémeaux (ou ascendant Gémeaux) dont la recherche du frère reste éternelle ou encore des Sagittaires (ou ascendant Sagittaire) qui, le plus souvent, préfèrent nier les débris de leur âme au profit d’un optimisme excessif. Pour faire se peut, les âmes jumelles suffisamment prêtes pour cette étape, verront apparaître leurs projections de désirs romantiques ou de besoins non comblés s’effondrer comme une vague sur un rocher. Toute l’idée n’étant jamais de vivre une désillusion ou une déception de façon purement gratuite mais au contraire d’apprendre à faire du tri et, par la présence appuyée de Mars, de faire émerger une agressivité positive afin de renforcer l’affirmation du Soi. Tout comme un enfant de deux ans à cette étape charnière de son existence, l’heure est venue de dire non !


Favoriser le développement personnel pour s’engager sur la voie impersonnelle


La Licorne (Lune Noire Moyenne) n’est également pas en reste. En effet, le processus de séparation dans la Matière pouvant être renforcée ici afin que nous percevions la présence de l’Amour Divin, la Licorne va appuyer sur la blessure karmique et nous demander de faire une distinction entre amour et sentimentalisme, entre compassion et entretien des victimes, dévouement et masochisme. Les âmes qui détiennent une Lune Noire en Poissons dans leurs thèmes de naissance sont d’autant plus concernées par cette étape et ce jusqu’à la fin janvier 2020. Le désir alors, peut être grand que de s’appuyer sur les énergies de la Vierge afin de se défaire de tous les mirages connus et à venir. Cela n’est pas un mal à condition que le contrôle et l’anxiété n’occupent une place un peu trop envahissante dans les relations. Au contraire, Neptune rétrograde nous incite à ouvrir le Troisième Œil dans la sagesse et que nous soyons le plus possible dépourvus de projections. La reprise directe de Saturne dans quelques jours viendra lui prêter main forte afin que nous n’oublions pas de maintenir une certaine verticalité intérieure. Le message est on ne peut plus clair : penser à soi, voir en soi, se responsabiliser d’abord sont les conditions Sine qua none pour tous ceux et toutes celles qui souhaitent servir le Divin en conscience.



À cette étape de l’année et cette lunaison fermant un cycle, il n’est pas rare de ressentir le besoin d’un ailleurs, de prendre le large et s’attribuer plus d’espace. Quelque chose dans le quotidien ne colle plus avec votre réalité et les âmes jumelles dans l’acceptation de la séparation, ne le savent que trop bien. La libération est amour, ceci est leur pacte indissociable, indestructible. C’est, par ailleurs, à travers la disparition totale des chaînes et des attentes romantiques, illusoires et égotiques que l’être embrasse le lien avec certitude et rectitude. La libération ? Déjà, les âmes jumelles entendent au loin l’écho d’une mélodie plus douce, signe que le lâcher-prise est à l’œuvre. Mais avec Neptune et ses brumes, serons-nous toujours sûrs(es) ?

14 vues