Rechercher
  • Audrey Chevalier

Pleine Lune en Vierge : les eaux de la Mer Rouge

Mis à jour : mars 2

Cette Pleine Lune en Vierge se déroule au coeur de la Maison 6, c'est-à-dire là où chacun est invité à revenir en soi afin de dresser un bilan. En effet, la Nouvelle Lune nous a préparé à cette étape charnière, et le carré décroissant Uranus-Saturne que nous ressentons depuis le début février, a pu, au cours de ces dernières semaines, faire remonter des regrets sur le passé tout en nous soumettant l'idée d'envisager l'avenir sous un angle différent.


La Puissance Divine

2021, de par l'énergie Verseau amorcée par la Grande Mutation, sera l'année de toutes les provocations. En effet, le Divin, dans sa très grande sagesse, est capable de se montrer farceur, ce qui ne sera pas pour déplaire à Mercure qui siège en Verseau depuis le 8 janvier et qui n'en sortira pas avant le 15 mars. En outre, Uranus bouscule Saturne en Verseau, il le place face à tout ce karma esclavagiste auquel les Hommes s'adonnent depuis des éons et moins les Hommes comprendront le message, plus dur sera Uranus dont la fonction est de faire entrer le futur de force. En cela, de telles énergies peuvent être ressenties avec intensité, c'est ce qui expliquerait cette très grande fatigue que nous subissons. Ainsi, cette démonstration n'a pas pour but de punir l'Humanité - les astres ont une conscience plus développée que la nôtre, c'est pourquoi ils n'interfèrent pas - mais de lui faire prendre conscience de toutes ses limitations qui nourrissent encore et plus les inégalités dans le monde, tant nous avons perdu le sens de la Fraternité. En outre, et d'un point de vue socioculturel, l'Humanité ne peut comprendre un tel message, elle pointera du doigt les injustices et attendra des solutions de l'État-providence ne voyant pas là qu'elle creuse encore le berceau de l'esclavage. Cependant, l'Éveil tant attendu est bien en cours, déjà parce que l'ère du Verseau nous envoie ses informations, ensuite parce que lorsque le commun des mortels lève le voile de son ignorance, Dieu se révèle dans ce qu'il a de plus terrible. Ainsi, les Hommes qui reviendront à la plus Grande des Libertés, seront testés encore et encore tels les Hébreux lorsqu'ils sortirent d'Égypte et virent Pharaon les poursuivre dans le désert. Certains pâlirent d'effroi devant le spectacle qui s'annonçait et maudirent Moshe de les avoir emmenés loin et de les avoir plongés dans l'inconfort. C'est pourquoi, les eaux de la Mer Rouge s'ouvrirent à ceux qui n'avaient pas renoncé...


L'Appel du Mashia'h

La Pleine Lune en Vierge et en maison 6 nous soumet l'idée de revenir à un bilan plus poussé de soi-même. C'est l'heure du grand nettoyage de printemps mais à l'échelle émotionnelle, cognitive, énergétique et karmique. Par conséquent, l'heure des choix est bien là et va nous confronter à l'étape suivante : se mesurer à la force de l'âme qui consiste à libérer le Christ en nous et l'incarner dans la Matière. C'est ce que l'on nomme aussi le Mashia'h, le Sauveur, que nous devons tous retrouver en nos seins. C'est pourquoi, lors de cette période, et comme nous le démontrent aussi Saturne et Uranus, nous sommes là face à nos regrets mais aussi à notre impuissance humaine. Ainsi, la situation exige non pas une révolte de l'ego mais de revenir au Maître Interieur, celui qui manifeste toutes les certitudes, qui s'agenouille devant la Volonté du Très-Haut et qui Sait, en tant que Serviteur, qu'il est Libre, parfaitement libre. Aussi, les regrets et les doutes de soi au cours de ces dernières semaines ne visent pas à nous assiéger mais à constater ce qui est et ce qui n'est plus pour s'ouvrir à une relation avec le monde et avec soi-même foncièrement différente. Sans ce bilan profond, sans cette prise de responsabilité, la conjoncture nous informe que nous ne pouvons goûter aux joies de la Fraternité. En effet, la maison 6 c'est aussi s'en remettre à un gourou ou une certaine forme d'autorité lorsque nous n'avons su recontacter le Maître Intérieur. Pour certaines âmes dont l'Appel se fait ressentir, le moment sera venu de ressentir la force du coeur pour appréhender la crise actuelle.


Une partie du peuple, infime bien sûr, cherche à sortir d'Égypte, soit de son esclavage habituel auquel il s'est tant attaché. La tâche est rude et parfois nous nous demandons si les eaux s'ouvriront pour rejoindre la Terre Promise. Elles s'ouvriront bien sûr, à condition que nous nous soumettions aux paliers de l'Initiation. Dieu est absolument partout et cela est d'autant plus vrai dans l'épreuve. Nous sommes à son image, nous sommes son coeur, encore faut-il que nous appréhendions enfin la présence du Mashia'h en soi.



.




105 vues0 commentaire